La Démarche Du Mauvais Employé Dans L’Entreprise

Agecifsncf pense que les chefs d’entreprise et les recruteurs, vous avez la tâche intimidante d’être en mesure d’identifier le potentiel et l’enthousiasme des milliers de recherche d’emploi et de personnes qui sont intéressés à emploi d’avenir. Ils viennent à vous dès que vous lancez des offres d’emploi. Alors, comment pouvez-vous sortir avec ce gâchis de candidats mélangé avec des gens qui veulent vraiment travailler, d’une part, et les personnes qui veulent travailler sur l’autre? opportunistes et des paresseux de l’autre ? Voici quelques critères et points annonciateurs qui vous permettent assez vite de tamiser le lot de candidat en face de vous pour vite vous débarrasser de ceux qui dans un futur proche seront des mauvais employé.

Sachez d’entrée de jeu que ceux-là que vous cherchez à éliminer du lot, sont les premiers qui vous aideront à arriver à votre objectif, alors comment est-ce possible ? En effet, ces derniers ont pour habitude de faire montre de certaines habitudes et manières de faire propre à des paresseux qui ne maitrisent pas grandes choses à la tâche que vous vous apprêter à leur confier.

Déjà de la phase d”entretien, vous remarquez que le candidat en question aura tendance à beaucoup bégayer sur la plupart des questions que vous aurez à lui poser. En marge de cela, il aura tendance à truquer son curriculum vitae ou son pedigree et lorsque vous allez vous amuser à lui dire de vous reprendre ce curriculum vitae, il sera incapable de restituer entièrement ce que lui-même il est censé avoir écrit. Alors dès que vous aurez des candidats du genre en votre présence, n’hésitez surtout pas à prendre la seule et unique décision qui s’impose qui est de l’éconduire avec jovialité.

L’autre aspect que peut prendre le comportement de tels candidats, se constate le plus lorsque ces derniers par une chance inédite parviennent à s’intégrer dans l’entreprise. Une fois que ce dernier aura accès à votre entreprise, vous remarquez toute de suite les habitudes et comportements qui témoignent de la réalité qu’il n’est pas venu travailler, mais qu’il est tout simplement de passage au sein de votre entité. Les comportements sus mentionnés peuvent se résumer à ceux qui suivent :

  • Constante habitude de se vautrer à longueur de journée dans les fauteuils de l’entreprise ;
  • Le froncement des sourcils dès lors que vous lui faites un reproche ;
  • Ayant une aversion pour assumer plusieurs tâches ou même très peu ;
  • Avoir l’habitude de bavarder pendant que les autres collègues à lui sont en plein fonction.

Il serait mieux de restreindre à temps cette liste au risque qu’elle ne puisse jamais être exhaustive.

Alors, vous avez intérêt , si vous êtes à la recherche de la perle rare en matière de qualités et d’aptitudes professionnelles pour votre entreprise, à tenir compte de ces points qui sont les plus présentés par les fauteurs de troubles qui rodent et semblant être à la recherche d’un emploi.