Les Prerequis De La Filiere Commerciale a Connaitre a Absolument!

Le marché du conseil aux entreprises est celui qui est de bon augure pour ses adeptes, malgré la crise de la communauté de la recherche d ’emploi, qui secoue les pays du Tiers monde ainsi que les pays développés. Ainsi, cette industrie a constamment fait beaucoup de vendeurs expérimentés qui font des affaires sur le terrain et parviennent toujours à faire leur marque dans le jeu.…

tout comme à satisfaire les exigences inhérentes à cette fonction. Si vous aspirer au métier du commercial, sachez alors qu’il est indispensable que vous vous imprégner des prérequis et des nombreuses exigences et habiletés qui sont de mise dans le monde du commerce.

Présent sur toute la chaine de distribution d’un produit, le commercial est cet agent qui sert de passerelle entre le client et le fournisseur depuis la vente du produit jusqu’aux services après-vente. Pris sous cet angle, il requiert de la part de ce dernier un certains nombres de compétences.

La formation couronnée par un diplôme.

En effet, il est cruciale qu’un commercial soit tout au moins détenteur du diplôme minimum requis qui se révèle être le Certificat d’Aptitude professionnelle (CAP) en vente et action marchande. Une fois cette condition remplie, le candidat à la fonction commerciale peut par-dessus ce parchemin opter pour une spécialisation dans le domaine commerciale notamment en obtenant par exemple un Baccalauréat (BAC) ou un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en force de vente et action commerciale. Cette catégorie correspond le plus à vous qui n’aimez pas trop de longues études pour une raison ou une autre. Par contre pour les commerciaux qui désirent poursuivre dans leur spécialisation, il est mis à leur disposition des formations supérieur en commerce qui à terme sont sanctionnées par divers diplômes universitaire à l’instar du Diplôme de technicien Supérieur(DTS), de la License professionnelle, du Master ou plus en commerce international. Ces parchemins ont tous leur grain d’importance aux yeux des recruteurs qui font coutume de les exiger lors des divers recrutements de commerciaux.

Le profil du commercial !

Un commercial digne du nom, doit absolument remplir un certain profil pour mener à bien son métier et à terme maximiser son chiffre d’affaires réalisé. Ainsi , le commercial doit être une personne dotée d’un sens d’écoute assez attentif lui permettant de pouvoir prendre connaissance des besoins du consommateur afin de mieux les satisfaire par le produit qu’il compte lui proposer. En marge de ce trait caractéristique du commercial, il est aussi important que le commercial jouissent d’une bonne santé physique essentiellement lorsqu’il œuvre dans le commerce de détail qui nécessite de sa part le parcourt de longues distances parfois dépourvu d’un quelconque moyen de déplacement. Par ailleurs, la règle d’or dans le métier du commercial reste et demeure la disponibilité qui est un critère indissociable du milieu commercial. Dit autrement, en tant que commercial, vous devez à tout moment et à toute heure être disponible pour répondre aux diverses contraintes du côté de votre employeur de même que du côté de la clientèle en vue. Autre critère d’identification du commercial, l’art de la persuasion. Ce critère sert souvent à démarquer un bon commercial du mauvais, car c’est par cet art qu’il arrive à vendre la plupart du temps un produit qui même compte tenu des normes techniques est proscrit à la vente. En outre, le commercial doit maitriser parfaitement son produit, ses avantages comparatifs et tous ses points attrayants afin de pouvoir le faire accepter et le faire convoité de la part du potentiel client. Aussi faudrait-il que le commercial ait une grande capacité de résistance au stress pour pouvoir se contrôler dans le cas où le client serait amené à lui faire voir les mauvais points du produit doit-il assure la commercialisation.

Le commercial doit, pour finir, adopter à tout moment une stratégie d’approche de sa clientèle afin de s’assurer de la réussite de son action commerciale avant même de l’entamer. Son but ultime est en somme d’arriver à vendre son produit à n’importe que prix quel qu’en soit ce que cela pourrait lui coûter et en fin de compte assurer la fidélisation de la clientèle.